Blog

ODZ Omnium #2 – Oops ! He did it again

La deuxième étape de l’ODZ Omnium avait lieu sur le “London Loop“, à effectuer à deux reprises. Le leader du classement général, Justin Purificati (Team ODZ) a remporté le contre-la-montre, confortant ainsi son avance au classement général.

Dès le premier pointage intermédiaire, situé au premier passage sur la ligne, chaque catégorie connaissait l’identité du futur vainqueur. Purificati (Team ODZ) comptait 21″ d’avance sur Becker (Team X), Lefebvre (Team ODZ) passait la ligne avec 10″ d’avance sur Tex “Batman” Divine (Team ODZ), Huberdeau (Team WBR) comptait 6″ d’avance sur Dodd (Team ODZ) et Pacione devançait Cheng de 1’27”.

 

Dans leur catégorie respective, Justin Purificati (Team ODZ), Stephane Lefebvre (Team ODZ), Tony Emrick et Art Pacione ont remporté la victoire d’étape. Du côté du classement général, Purificati (Team ODZ) compte maintenant 12 points d’avance sur Boniface dans la catégorie A. Chez les B, la lutte est serrée entre Tex “Batman” Divine (Team ODZ), Stephane Lefebvre (Team ODZ) et Ron Sines (Team ODZ), que seuls 6 points séparent. Enfin, en catégorie C, Leigh Huberdeau (Team WBR) et Tim Dodd (Team ODZ) sont à égalité en première position, avec 6 points d’avance sur Skyler Street (KissRT), vainqueur la veille.

Character maketh racer

Pour un contre-la-montre, difficile de désigner un combatif du jour. Ceci dit, le “Prix de la Combativité – q/l Report” est tout de même attribué à Jim Hubbard (Team ODZ), car s’il faut une certaine force de caractère pour courir un contre-la-montre de 45 minutes, il en faut encore plus pour en courir un de 65 minutes. Pour la 3e et dernière étape, le caractère des coureurs sera une nouvelle fois mis à l’épreuve avec 3 tours du “London 8” à parcourir.

 

ODZ Omnium #2 / Résultats provisoires:
Cat. A:
1- J.Purificati (CAN-Team ODZ) 43’07”
2- H.Becker (GER-Team X) +0’44”
3- A.Koop (GER-U/A) +1’01”
GC: J.Purificati (CAN-Team ODZ)
Cat. B:
1- S.Lefebvre (CAN-Team ODZ) 47’25”
2- R.Sines (USA-Team ODZ) +0’24”
3- T.Divine (USA-Team ODZ) +0’54”
GC: T.Divine (USA-Team ODZ)
Cat. C:
1- L.Huberdeau (CAN-Team WBR) 55’02”
2- T.Dodd (USA-Team ODZ) +0’06”
3- J.Gagnon (CAN-Team ODZ) +0’42”
GC: L.Huberdeau (CAN-Team WBR)
Cat. D:
1- A.Pacione (USA-U/A) 1h00’47”
2- W.Cheng (HKG-U/A) +0’38”
q/l Combativity: J.Hubbard (USA-Team ODZ)


ODZ Omnium #1 – Purificati assomme le peloton

En surprenant tout le monde sur les longues plaines du “London Classique“, Justin Purificati (Team ODZ) a remporté la première étape de l’ODZ Omnium. Brett Boniface prend la 2nde place et Justin Wagner (Team ODZ) complète le podium chez les A.

Dès les premiers kilomètres, avant même d’arriver sur le circuit du centre-ville, Justin Purificati (Team ODZ) pris le peloton par surprise en attaquant, et en comptant rapidement un avantage de 10″. Le coureur canadien a maintenu cette avance pendant plus de la moitié de la course, avant d’être repris par le peloton à 15 kilomètres de l’arrivée. Le peloton propulsé par les attaques répétées de Boniface, Becker (Team X), Koop et Heath (Team type 1) était cependant contrôlé par le Team ODZ de Gagnon, Wagner, Flores ou encore Pakkala. “Cette première attaque avait pour but de forcer les autres à rouler, explique Purificati. Je voulais permettre à mes coéquipiers de rester dans les roues, pour conserver un maximum d’énergie en vue d’une attaque en fin de course.

A un tour et demi de l’arrivée, Purificati remet ça et laisse le peloton derrière lui. Le coureur du Team ODZ compte même jusqu’à 30 secondes d’avance. Dans un effort commun, Darren Heath (Team Type 1) et Brett Boniface réussissent à réduire l’avantage de Purificati à moins de 10 secondes. Dans la dernière montée de Trafalgar, Boniface revient seul sur Purificati, laissant Heath derrière lui. Sous la flamme rouge, le deux Canadiens ne comptent que 8 secondes d’avance sur un peloton de 15 coureurs. Dans un ultime effort, Purificati prend le dessus sur Boniface et remporte le sprint final. Remportant le sprint du peloton, Justin Wagner (Team ODZ) vient compléter le podium devant Justin Liborio (Team ODZ) et Alexander Koop.

Plaine ne rime pas toujours avec Sprint

Nouvelle course, nouveaux classements. Après avoir montré la combativité qu’on lui connait, à travers des relais appuyés et des attaques incessantes, Brett Boniface remporte le premier “Prix de la Combativité – q/L Report“, et portera demain un (très) virtuel dossard Orange&Gris. “Justin a sorti une course fantastique, commente Boniface. Je n’avais plus de forces après être revenu sur lui, je suis déjà content d’avoir bouché le trou. Terminer deuxième derrière un coureur de son niveau, c’est très bon pour moi, surtout aussi tôt, et par d’aussi basses températures.

En catégorie B, Drew Rosdale est parvenu à remporter la course après avoir été le dernier B à être distancé du peloton de tête. Tex “Batman” Divine (Team ODZ) prend la 2nde place devant son coéquipier Matt Roth (Team ODZ). Chez les C, Skyler Street (KissRT) remporte sa 3e victoire consécutive. Enfin, en catégorie D, Art Pacione remporte sa première course sur Zwift. La deuxième étape sera un contre-la-montre disputé sur deux tours du “London Loop”, ce qui implique deux montée de Box Hill.

ODZ Omnium #1 / Résultats provisoires:
Général:
1- J.Purificati (CAN-Team ODZ)
2- B.Boniface (CAN-U/A)
3- J.Wagner (USA-Team ODZ)
4- J.Liborio (USA-Team ODZ)
5- A.Koop (GER-U/A)
Cat. B: D.Rosdale (USA-U/A)
Cat. C: S.Street (USA-KissRT)
Cat. D: A.Pacione (USA-U/A)
q/l Combativité: B.Boniface (CAN-U/A)

-the q/l Report-


TFC Autumn Series – La lutte finale

La dernière épreuve de la TFC Autumn Series se disputait sur le circuit plat de Watopia. Chez les A, Mark Worthington (BRTeam) l’a emporté au sprint devant Casey Schumm (Team X) et Brett Boniface.

Avec un profil relativement plat et un peloton plein de concurrents, l’ultime épreuve de la TFC Autumn Series était destinée à voir un jeu du chat et de la souris constant. Quelques courageux ont bien essayé de déjouer les plans du peloton, à l’image de Boniface, Schumm (Team X), O’Daniel ou encore Lassen. Jusqu’à l’approche des derniers kilomètres, personne n’est parvenu à prendre le large, et la course s’est dirigée vers un sprint massif. A l’entrée des “Esses”, ils étaient encore 3 à pouvoir espérer remporter le classement général : Gray (Team X), Schumm (Team X) et Boniface. A un peu plus de 1000m de la ligne, Gray fut distancé du premier peloton, laissant à son coéquipier le soin de remporter le général.

 

Au sprint, c’est l’Anglais Mark Worthington (BRTeam) qui l’emporte devant Casey Schumm (Team X) et Brett Boniface. Avec cette 2e place, Schumm remporte le classement général chez les A, pour quelques points devant Boniface et Gray. La course des B s’est également jouée dans le premier peloton, où Rick Barbera (KissRT) se montre le plus rapide, devançant Miroslav Horak (BRTeam) et BJ Afonso (PTz). Cependant, le classement général des B était déjà joué avant le départ, tant l’avance de Mika Overmark (FK Team) sur Rudi Heilund et Gordy Watt (Team TFC) était confortable.

 

3 podiums pour TFC

Dans la catégorie C, Mogens Hensen (Vikings) l’emporte au sprint devant Rob Pughe (Team TFC) et Michal Lesniewski (Team Poland). Du côté du classement général, Svein-Erik Vatle (§rytteme) profite de son avance acquise au cours des 7 premières épreuves pour l’emporter devant Andrew Shutler (Team TFC) et Jason Robinson (BRTeam). En catégorie D, Jacob Merrill l’emporte devant Sjoerd Wildschut et Damien Toomer. Joe Blogs (Team TFC) remporte le classement général devant Rune Tverraaen (§rytteme) et Sjoerd Wildschut. Du côté des Dames, “Fred76” fut la première à passer la ligne, devançant de deux minutes Katherine D (KissRT) et Michele East (BRTeam).

 

TFC Autumn Series – 9 Dec. / Résultats provisoires:
Cat. A:
1- M.Worthington (GBR-BRTeam)
2- C.Schumm (USA-Team X)
3- B.Boniface (CAN-U/A)
GC- C.Schumm (USA-Team X)
Cat. B:
1- R.Barbera (USA-KissRT)
2- M.Horak (CZE-BRTeam)
3- B.Afonso (POR-PTz)
GC- M.Overmark (FIN-FK Team)
Cat. C:
1- M.Jensen (DEN-Vikings)
2- R.Pughe (GBR-Team TFC)
3- M.Lesniewski (POL-team Poland)
GC- S.Vatle (NOR-§rytteme)
Cat. D:
1- J.Merrill (USA-U/A)
2- S.Wildschut (NED-U/A)
3- D.Toomer (GBR-U/A)
GC- J.Blogs (GBR-Team TFC)
Dames:
1- Fred76 (FRA-U/A)
2- K.D (GBR-KissRT)
3- M.East (GBR-BRTeam)
GC- A.Malmborg (CAN-Sz)

-the q/l Report-


KISS EU – Au bonheur des grimpeurs

Le “London 8” était au menu de la KISS EU du 8 décembre. Chez les A, la victoire s’est jouée dans un sprint à deux, opposant David Allonby (Vision) à Stefano Sala. Philipp Diegner (Severe) a pris la 3e place.

 

Au sommet de la première montée, Brett Boniface et Stefano Sala comptaient 15″ d’avance sur Allonby (Vision), Cartwright (KissRT), Kaland (KissRT), Diegner (Severe), Pluijmers (Team X), Norton et Browning. Les deux leaders furent rattrapés peu avant le premier passage sur la ligne. Les 9 mêmes coureurs ouvraient la route avant la seconde ascension de Box Hill. La partie plate du circuit n’a vu que peu d’action, tant les concurrents semblaient anxieux de voir ce que réservaient les grimpeurs pour la montée qui devaient servir de juge de paix pour cette course.

 

Feux d’artifice sur Box Hill

La second montée de Box Hill a vu le groupe de tête voler en éclats dès les premiers hectomètres, avec l’attaque de Diegner, aidé d’un powerup. Boniface et Sala parvinrent à suivre l’Allemand, tandis que le reste du groupe était relégué à plus de 10″. Dans la deuxième partie de la montée, Diegner s’est écarté, et Sala a distancé Boniface, tirant profit des mêmes capacités qui lui avaient permis de remporter La Marmotte sur les pentes de l’Alpe d’Huez en 2015. Semblant s’envoler vers la victoire, Sala a pourtant vu revenir David Allonby (Vision) en bas de la descente, et la course s’est dirigée vers un sprint final à deux. Un sprint que remporta le coureur de Vision Cycling, ajoutant une nouvelle ligne à son palmarès.

Dans la course des B, Sebastian Sternefalk remporte la victoire au prix d’un sprint face à Matthew Rhyne et Greg “B”. Disputée sur un tour du “London 8”, la course de catégorie C a vu Jim Fitzgerald (Renegade MTB) l’emporter devant Skyler Street (KissRT) et Sean Dormaar. Enfin, la course des D a vu la victoire de Brian Cooper, juste à la limite de sa catégorie. Christopher Octa a pris la 2e place, et Vincent Lagendijk la 3e.

 

KISS EU – 8 Dec. / Résultats provisoires :
Cat. A:
1- D.Allonby (GBR-Vision)
2- S.Sala (ITA-U/A)
3- P.Diegner (ALL-Severe)
Cat. B:
1- S.Sternefalk (NOR-U/A)
2- M.Rhyne (USA-U/A)
3- G.B (USA-U/A)
Cat. C:
1- J.Fitzgerald (IRL-Renegade MTB)
2- S.Street (USA-KissRT)
3- S.Dormaar (CAN-U/A)
Cat. D:
1- B.Cooper (GBR-U/A)
2- C.Octa (USA-U/A)
3- V.Lagendijk (NED-U/A)

-the q/l Report-


Comment ça marche ZwiftPower ?

Il ne se passe pas un jour sans que les organisateurs des courses et les “commissaires” Zwift ne reçoivent des réclamations sur les classements affichés par le site. Pourquoi suis-je disqualifié ? Pourquoi je n’apparaît pas dans ma catégorie, etc …

Glen Knight, l’un des techniciens derrière ZP avec James Hodges a apporté plusieurs précisions aujourd’hui. Les voici traduites en Français.

La constitution des résultats sur ZwiftPower est le fruit d’un travail en 3 étapes :

  1. Scan des activités Strava : Pendant cette phase, les activités Strava des différents coureurs sont analysées pour avoir les temps réalisés pour courir les différents segments identifiés. Strava nous donne aussi des précisions sur la puissance captée. Il agit comme une sorte de “données alternatives” par rapport aux données Live que nous capturons nous même sur le circuit. L’inconvénient de Strava, c’est qu’il n’est pas très précis et sujet aux variations des horloges locales de chaque PC/Mac.
  2. Récupération des données Live de Zwift : La seconde phase consiste à appliquer les données Live de nos sondes (ZwiftPower possède des coureurs spéciaux qui visualisent sur le côté de la route la course et prennent des temps intermédiaires de passage) et les données issues des serveurs Zwift. Ces données incluent le vélo, le poids et la taille du coureur ainsi que des temps plus précis (sans compter l’usage des powerup). C’est un processus totalement manuel réalisé par les commissaires. Lors de cette phase, les différentes règles de la course sont appliquées (utilisation possible des PowerUp, changement de vélo autorisé, etc…). La terminaison de cette phase peut-être vérifié par le coureur car il y a une étoile creuse à la fin du listing des classements.
  3. Finalisation des résultats : Cette phase constitue la publication définitive. Encore une fois, c’est un processus manuel. Une étoile pleine remplace l’étoile creuse pour indiquer aux coureurs que les réclamations peuvent démarrer.

Dans la vue “Course”, le temps courant est indiqué par 3 carrés juste au dessus du titre de la course. Tant que ce symbole n’apparaît pas, les réclamations sont totalement inutiles.

Vous savez tout maintenant et surtout pourquoi cela prend parfois 24h pour produire des résultats sur une course.


Les news de la communauté Zwift

L’actualité Zwift est très riche en ce moment avec l’annonce de plusieurs nouvelles liées au jeu et à son univers. Nous vous avons concocté un petit résumé.

Zwift On Board

Tout le monde sait que Nathan Guerra est l’un des principaux animateurs des courses Live sur Zwift. Il commente régulièrement les KISS. Depuis quelques jours, une nouveauté a fait son apparition. En effet, les coureurs ont la possibilité d’installer une Webcam chez eux. Lors du direct, ils apparaissent en plein effort incrustés sur les images TV broadcastées par Nathan. On a parfois quelques surprises quand on met une tête (et un age) sur un nom … Un coureur équipé verra l’icone d’une caméra adossée à son nom sur les classements Zwiftpower. Si le procédé vous intéresse, n’hésitez pas à contacter Glen Knight qui s’occupe de vous connecter à la plateforme. A noter que l’acronyme ZwiftOnBoard est un délice pour nous, Français.

Version iPad tablette et smartphone

La version tablette était en béta test depuis plusieurs mois. C’est aujourd’hui officiel, la prochaine mise à jour sera compatible iOS et nous aurons la possibilité de remplacer le PC ou le Mac par un périphérique plus léger de type tablette ou smartphone.  Il existe sur les smartphones des outils permettant de caster l’écran sur une télévision.

L’arrivée de la course à pied sur Zwift

Là encore plusieurs informations avaient filtrées. Nombreux sont les Zwifteur à avoir aperçu des coureurs à pied sur Watopia. Récemment Simon Richartson de GCN était en visite dans les locaux de Zwift pour tester cette fonctionnalité. Il suffit simplement d’un tapis roulant quelconque, d’un podomètre et d’une tablette Zwift. Il y a fort à parier que les salles de sport vont voir apparaître dans les jours prochains de nombreux clients équipés se tirant la bourre chacun sur son tapis.

Les 5 vélos les plus rapides

ZwiftBlog a publié un article très intéressant sur les 5 vélos les plus rapides de Zwift. C’est un détail auquel on ne pense pas souvent mais l’équipement du cycliste peut avoir un impact sur les performances (mettre un casque ou non aussi!). Ce ne sera souvent pas décisif mais gagner une ou deux secondes, notamment sur un Sprint peut être intéressant. A noter que plusieurs de ces vélos sont liés au fait que l’expérience de vie atteint un certain niveau. Tout le monde ne pourra pas prétendre utiliser un Cervelo S5 à ses débuts dans Zwift.

Un nouveau Circuit sur Watopia

Certains ont remarqué en visualisant attentivement les premières images de Zwift sur iPad qu’une sorte de volcan pointait le bout de son nez sur Watopia. C’est aujourd’hui quasiment officiel, en annonçant les nouveautés de la version 1.0.15376, il y aura un nouveau circuit dans Watopia, c’est le site de Zwift qui l’annonce pour Décembre :”On the horizon for the rest of December – we’ll soon have our official iOS release in the App Store, and shortly after a new road is coming to Watopia.  It’s going to be a good month on Zwift.

Zwift à Paris et en Italie

Attention, ceci est une information totalement exclusive à la communauté Français puisque Eric Min, le PDG de Zwift a annoncé dans les commentaires du Facebook FR la préparation d’un événement spécial à Paris en Janvier sur le principe des RoadShow habituellement organisées dans les pays anglo-saxons. Eric cible également l’Italie et peut-être l’Espagne qui représentent pour lui un marché considérable : “I am very curious if the French will find Zwift to their liking given their rich history in cycling. The same for Italians and Spaniards. I can tell you that the Belgians and Dutch have already taken to Zwift!

Le mois de Décembre risque d’être riche sur Zwift.

RideOn !

 


KISS EU – Bataille au sommet

Pour la première fois cet hiver, la course KISS EU empruntait les routes du semi-Pretzel. A la surprise générale, la montée vers l’observatoire n’a pas servi de juge de paix à la course des A, où David Allonby (Vision) a devancé Tim Cartwright (KissRT) et Justin Purificati (Team ODZ).

2016-12-06_2125358

Dès le début de l’ascension, les principales équipes ont donné le tempo : Team X, KissRT, Vision, ODZ… 18 minutes plus tard, à l’arche du KoM, ils étaient 4 à l’avant : Allonby (Vision), Cartwright (KissRT), Purificati (ODZ) et Paterson. Derrière, le groupe de contre était emmené par Pluijmers et Little (Team X). “Je n’ai pas pu m’échauffer comme je l’aurai voulu, explique Allonby. Du coup, j’ai eu un peu de mal à me mettre dedans au début de la montée, et j’ai dû batailler ferme pour boucher le trou de 5″ qui s’était formé assez vite. Je savais qu’il fallait que je reste avec les premiers jusqu’en haut si je voulais avoir une chance“. Une fois à l’observatoire, les 4 mêmes leaders ouvraient toujours la route, jusqu’à ce que Cartwright ne s’arrête pour changer de vélo.

Le combat des chefs

2016-12-06_21412716

C’est dans la descente rapide qu’Allonby (Vision) choisi de lancer son offensive. “J’ai vu que Tim s’était arreté pour changer de vélo, donc j’ai sauté sur l’occasion pour utiliser mon aero-hat et descendre en flèche. J’ai fait un gros effort dans la longue descente, et Tim a finalement été le seul à revenir“. En bas de la descente, Cartwright avait toujours Allonby dans sa roue, et aucun moyen de bénéficier de l’abri que lui aurait procuré un vélo traditionnel. “J’ai donné le maximum pour rester dans sa roue. Ensuite, j’ai placé ma dernière attaque dans la colline vers l’arrivée” explique Allonby, qui réussi à conserver une mince avance pour l’emporter.

 

2016-12-06_21550317

Chez les B, la course s’est jouée au sprint. Et à ce jeu là, Robin Stevens (TK.be) a devancé Sebastian Kühn (Vision) et Bryan Greatrick (TRCC). Darren Dunn l’a emporté chez les C, alors que Marco W (Kettenhunde) prennait la 2nde place, et Peter Reynolds la 3e. Enfin, dans la catégorie D, Alexander Molodkin l’a emporté à la limite de la montée de catégorie, devançant Thomas Coates et Brian Handley.

 


KISS EU – Dec 6th / Résultats provisoires:
Cat. A:
1- D.Allonby (GBR-Vision)
2- T.Cartwright (GBR-KissRT)
3- J.Purificati (CAN-ODZ)
Cat. B:
1- R.Stevens (BEL-TK.be)
2- S.Kühn (ALL-Vision)
3- B.Greatrick (GBR-TRCC)
Cat. C:
1- D.Dunn (GBR-U/A)
2- M.W (ALL-Kettenhunde)
3- P.Reynolds (AUS-U/A)
Cat. D:
1- A.Molodkin (RUS-U/A)
2- T.Coates (GBR-U/A)
3- B.Handley (GBR-U/A)

-the q/l Report-


La plus grande salle de fitness Zwift

Ceux qui se rendent régulièrement dans les salles de sport de Fitness connaissent probablement le concept de cours RPM ou d’Aquabike. Depuis plusieurs mois de nouvelles salles voient le jour équipées de vélos de plus en plus sophistiquées avec des écrans permettant de régler le niveau de résistance ou afficher les informations cardio. A titre d’exemple, Kona vient récemment de créer le concept de salle interactive appelé Kona Indoor Biking. Mais que ce soit le RPM ou l’Indoor Biking, aucun de ces outils ne proposent de mise en relation des différents participants dans un monde virtuel modélisé en 3D.

Si des milliers de cyclistes zwiftent régulièrement, il n’existait à ce jour aucune salle permettant de les réunir. C’est chose faite avec le CT Labs à Montreal, la plus grande salle Zwift au monde avec 80 Tacx Neo installés. Un écran plutôt large, un ventilateur individuel et surtout un cadre de vélo course avec un dérailleur avant et arrière dont la selle et le cintre sont réglables, le tout dans une salle avec piscine. Unique.

Ce concept n’existe pas encore en France. Le marché est énorme, l’hiver, de nombreux cyclistes n’ont pas forcément les moyens d’investir dans un équipement adapté. Dans certaines régions où l’hiver est rude, les clubs pourraient remplacer leurs sorties dominicales par des entraînements indoor. Plus encore, certaines compétitions pourraient avoir lieu l’hiver en proposant des courses Indoor….

Zwift ouvre des perspectives incroyables pour les années à venir. Si rien ne remplacera le chant du rossignol, les couleurs des tournesols l’été ou les paysages magnifiques de nos montagnes, le vélo Indoor est un complément amené à se développer dans les années à venir. Il y a des places à prendre.

Continue reading “La plus grande salle de fitness Zwift”