L’impact de l’équipement

L’impact de l’équipement

Cet article est le résultat de plusieurs tests effectués sur le circuit de Richmond avec différents équipements.

Poids, Watts et taille

Un coureur de 75 kg qui roule sur un tour complet à 4W/kg sera 3mn40s plus rapide qu’à 3W/kg. Ainsi, chaque augmentation de 0,1W/kg produit un avantage d’environ 22s sur le tracé de Richmond pour un poids et une taille donnée.

Si nous regardons le temps au tour d’un coureur produisant en valeur absolue 250W de moyenne. Si on attribue cette puissance à un coureur de 100Kg ou de 83,3Kg, chaque Kg de différence fera perdre 5,8 secondes sur le tracé de Richmond.

Si le rapport des Watts reste constant, le coureur le plus lourd sera toujours le plus rapide, même dans les bosses. A 3W du Kg un coureur de 100Kg finira un tour de Richmond en 3mn45 devant un coureur de 50Kg.

Augmenter son nombre de Watts vous rend plus rapide, et plus lourd vous êtes, plus la différence sera importante. Mais encore une fois, cela est vrai pour un même rapport poids/puissance, voilà pourquoi dans Zwift seul le rapport poids/puissance catégorise la force d’un coureur.

Voici des exemples de temps gagné en fonction du poids:

  • A 50kg une différence de 2:36
  • A 75kg une différence de  3:11
  • A 100kg une différence de 3:50

Au fur et à mesure que le nombre de Watts augmente pour des coureurs de poids différents, leur vitesse restera proche. Au dessus de 400Watts la plupart des coureurs roulent à une vitesse très proche. En revanche, à 150 Watts un coureur de 50Kg sera 8mn28s plus rapide qu’un coureur de 100 Kg sur Richmond. Le calcul n’est donc pas linéaire. Il a un impact sur certaines zones de puissance et certains poids.

Concernant la taille, plus on est grand plus on est lent. Les tests effectués ont montré que sur Richmond cela représente 30s de perdu tous les 15cms ajoutés à la taille.

Quel équipement ?

L’équipement est important, notamment les roues ! les Zipp 808 (déverrouillées au niveau 10) sont 19 secondes plus rapides sur un tour de Richmond que des basiques roues en carbone de 32mm. Le vélo le plus rapide est le Cervélo S5. Lorsqu’il est équipé en 808, il procure un avantage de 11 secondes sur un tour comparé à un vélo basique équipé de roues basiques. Soit 70 secondes toutes les heures, ce qui est énorme.

Le vélo Tron est assez rapide (et cool) mais comme il n’est pas possible de changer ces roues, il n’est pas aussi rapide que le plus lent des vélos équipé en 808. Vous l’aurez donc compris, les Zipp 808 sont les roues à posséder dans toutes les courses. C’est une différence par rapport à la vie réelle qui intègre le facteur “vent”. Ici, c’est l’aéro et uniquement l’aéro qui compte. Là où des 404 seraient bien meilleures sur le plat pour certaines courses, sur Zwift ce sont les 808, malgré leur poids, qui font la différence.

Changer son vélo et ses roues apportent donc une différence “synergique” plus que simplement “additive”. C’est l’association de ces deux équipements, le Cervelo S5 et les 808 qui booste l’ensemble. Voici à titre d’exemple des tests qui ont été réalisés à Richmond.

  • Richmond sur un tour complet (Cadre Zwift de base avec les roues 32mm basiques ): 29:39
  • Cervelo S5 et des roues de 32mm : 29:28 (-11s de gagné)
  • Le cadre Zwift en carbone avec des Zipp 808 : 29:20 (-19s de gagné)
  • La combinaison des deux Cervelo S5 et Zipp 808 : 33 secondes de gagné.

Vous l’avez compris, l’équipement compte dans Zwift, d’où l’intérêt de cumuler les kilomètres pour atteindre le fameux niveau 24. En attendant, le Trek Madone équipé de 808 fera l’affaire de ceux encore coincés entre les niveaux 5 et 15.

Article original sur http://zwiftblog.com/tests/